Le rôle d’un architecte paysager

La profession d’architecte paysager s’avère encore largement méconnue. Il importe de comprendre en quoi consiste cette vocation et de se familiariser avec ses particularités, avant d’entreprendre un projet d’aménagement paysager. Zoom sur les zones d’intervention d’un architecte paysager.

En quoi cela consiste-t-il ?

L’architecture du paysage, également désignée sous les noms d’aménagement ou paysagement, ou architecture paysager, consiste en une discipline de synthèse complexe. L’architecture du paysage intervient dans plusieurs dimensions, allant du plus petit jardin de particuliers à une région entière.

Quelles sont les tâches d’un architecte paysagiste ?

Souvent appelé à tort jardinier, l’architecte paysager se spécialise dans la création et réorganisation d’espaces extérieurs. Au cours de sa carrière, cet expert est appelé à composer avec des projets de toutes envergures.

Ses tâches consistent essentiellement à mettre ses compétences, connaissances étendues et son côté artistique au profil de la clientèle. Il remplit des missions pour une population entière, une collectivité, ainsi que pour des particuliers : parcs, jardins privés, centres de jardin, terrains municipaux de loisirs, centres de ski, espaces verts, sites historiques, parcs nationaux, plages publiques, clubs de golf, complexes hôteliers, bordures de routes, etc.

Comparativement à d’autres acteurs, il est impliqué dès le début d’un projet, travaillant de l’idéation jusqu’à la construction de structures et la pose de la dernière plante.

  • Concevoir, dessiner, gérer le design de divers projets d’aménagement paysager.
  • Créer des environnements esthétiques, harmonieux, respectueux de la nature.
  • Analyser les besoins en aménagement, de l’entourage paysager et tenir compte des goûts du client.
  • Analyser les conditions environnementales, telles que la nature du sol, la situation géographique, etc.
  • Évaluer les possibilités en fonction de plusieurs paramètres (densité de la population, niveau de pollution, etc.
  • Surveiller et diriger les travaux d’aménagement, afin qu’ils soient en conformité avec les normes en vigueur. Gérer les ressources financières, matérielles et humaines dans le respect du budget.

En conclusion, le rôle est?

Les missions de l’architecte paysagiste se situent au cœur d’un projet extérieur. Cet expert doit être présent pour assurer la cohérence, la conformité et qualité des travaux mis en oeuvre tout au long d’un chantier d’aménagement paysager.